La méthode de libération des cuirasses (MLC)

La méthode de libération des cuirassesLa MLC est une approche psycho-corporelle et énergétique par le mouvement, à l’origine de cette méthode une psychothérapeute canadienne qui s’est elle-même auto-guérie d’une maladie incurable (poly-arthrite rumathoïde) et qui est l’auteur de plusieurs ouvrages dont « se guérir autrement », « au cœur de notre corps », « le declic », etc.. Depuis 30 ans elle pratique et enseigne cette méthode issue de sa recherche et d’expérimentations en médecine psychosomatique et énergétique. Ses outils furent entre autre l’Anti-gymnastique selon Thérèse Bertherat, le Rolfing méthode d’Ida Rolf, la fasciathérapie selon Christian Carini et Denis Bois et l’imagerie mentale de guérison méthode du Dr Simonton.

C'est le psychanalyste Wilhelm Reich, précurseur de la thérapie psychocorporelle, qui le premier employa le terme de "cuirasses" lorsqu'il découvrit que ses patients portaient leurs inhibitions inscrites en couches dans leur corps.

Ces cuirasses se développent initialement en réaction de protection contre des situations agressives ou stress que nous vivons, enfouissant de façon inconsciente dans nos couches musculaires les émotions et pensées refoulées; mais certaines de ces "protections" deviennent au fil du temps encombrantes, inadaptées, ou carrément inutiles, et finissent par nous emprisonner et provoquer des troubles divers. Ces cuirasses sont une adapation à notre environnement, à notre désir de plaire, d’être aimé, une protection devant les émotions et la souffrance. Nous devenons vite prisonniers de ces carcans psychiques et physiques à l’image de ce chevalier à l’armure rouillée, dont un conte décrit si bien l’histoire (*). La vie qui est avant tout mouvement, fluiditée, se retrouve alors enfermée sur elle-même entrainant notre mal-être, nos douleurs et même nos maladies.

Le but de la méthode

En aidant le corps à se libérer des cuirasses psychiques, physiques et énergétiques qui peuvent entraver le mouvement de la vie on libère l’énergie fondamentale qui est au cœur de notre corps potentiel de créativité et de guérison. Se libérer de ses cuirasses, c'est donc se libérer des conditionnements physiques, mentaux et affectifs qui entretiennent le blocage de l'énergie vitale, c'est en venir à réhabiter son corps, à retrouver sa vraie nature et son authenticité, à redécouvrir son autonomie et sa liberté d'être.

la sophrologie

Cette méthode nous permet une rencontre intime avec nous-même, un nouveau dialogue avec notre corps qui détient notre véritable essence ; comme toute approche globale de l’être, elle s’adresse à ceux qui sont persuadés que le corps et l’esprit sont intimement liés. Ainsi, comme les vagues de l’océan façonnent les rochers avec le temps, le ressac des émotions qui déferle sur nous durant toute notre vie imprime tous nos tissus. Le corps est une des voix royales pour retrouver la mémoire et rétablir le lien avec cette immense source de richesse qu’est notre inconscient. Comme des archéologues, à la fois passionnés par leurs découvertes et néanmoins détachés par le recul du temps, nous pouvons entrer à l’écoute d’un étrange langage : celui de notre corps. Par le mouvement renaît le goût de vivre et parfois même le sens de la Vie. Et si nous osions nous aimer suffisamment pour nous imaginer dans un corps rayonnant de joie et de vie.

La MLC, approche psychocorporelle et énergétique qui touche la globalité de l'être, propose à chacun un chemin vers cette autonomie, en le guidant dans son propre processus de compréhension et d'échange entre son inconscient et son conscient.

Sa pratique va d'abord permettre à chacun, selon son propre rythme, d'instaurer un dialogue avec son corps, et progressivement de dénouer les tensions qui s'y sont accumulées.

La MLC se pratique en séances collectives ou individuelles.

Avant de débuter un travail en MLC, un entretien préalable et confidentiel est indispensable.

 

*Le chevalier à l’armure rouillée de Robert FISHER aux Editions Vivez Soleil