Le chant psychophonique

  • La psychophonie : (Wikipédia).

Dans les années 1960, Marie-Louise Aucher (1908-1994), musicienne et cantatrice, découvre les correspondances vibratoires entre les sons et le corps humain : à chaque son correspond une partie du squelette.

Elle établit notamment une échelle des sons qui rejoint certains points énergétiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

  • L'homme récepteur :

Tout comme une corde de guitare se met à vibrer spontanément lorsqu’un son est émis à safréquence de résonance, certaines parties du squelette humain vibrent lorsqu'un son émis (provenant de la voix même de la personne, ou bien d'une source extérieure) correspond à leurs fréquences de résonance.

  • L'homme émetteur :

Le chant psychophoniqueLorsque qu'une personne présente une difficulté d'émission vocale pour un son, cela correspond toujours à un trouble fonctionnel d'une partie du corps. En effet, lorsqu'un viscère ne fonctionne pas correctement (à cause d'une infection par exemple), la vertèbre correspondant à l'étage de ce viscère est gênée dans sa vibration. Ainsi, lorsque cette personne tente d'émettre en chantant la note correspondant à cette vertèbre, cette dernière n'amplifie pas le son produit dans le pharynx car elle ne vibre pas correctement, et le son émis s'en trouve altéré.

Ces découvertes ont donc permis de mettre en relation la qualité du chant, avec le fonctionnement harmonieux du corps, mais aussi du psychisme.

La démarche psychophonique permet de relier les différents plans de l'être : physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, et de les harmoniser. La relation de soi aux autres se trouve facilitée et la communication enrichie.

Source de détente, de vitalité, de tonus et d'équilibre, la Psychophonie permet à chacun de se construire, et de s'exprimer en toute plénitude.

Cette découverte de Marie-Louise Aucher fut déposée à l’Académie des Sciences en 1960.

  • Le chant prénatal :

Le chant prénatal est issu de la psychophonie de Marie-Louise Aucher.

Le chant prénatal permet effectivement de communiquer avec son bébé, et bien plus tôt qu’on ne le pense, la peau étant un fabuleux un récepteur acoustique. On sait aujourd’hui que le bébé reçoit des stimulations à travers la peau dès six semaines de grossesse. Tout ce que la mère va chanter, vibrer, parler, va traverser tout le corps, le liquide amniotique, et venir stimuler le bébé. Puis à 5 mois, l’oreille prend le relais.

Ces « massages sonores » apportent bien-être au bébé, et instaurent un climat de confiance propice à son bon développement. Mais il ne s’agit pas que de sons : par le chant, c’est aussi de l’affection, de l’émotion que l’on transmet à son enfant. Tout simplement, la joie de le porter, de l’attendre. A chaque séance, un chant spécifique vient mettre des mots sur ces émotions et rythmer la vie du bébé in utero, mais aussi une fois né.

L'utilisation des sons graves et de certaines vocalises et exercices de bascule du bassin permettant une détente du périné, est également enseignée comme préparation spécifique à l'accouchement.

 

N’hésitez pas à prendre rendez-vous au 03 83 44 00 03 ou 06 81 69 16 37.

Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi, horaires flexibles (heures de déjeuner, soir…).

Cabinet fermé les mercredi après-midi et jeudi après-midi.

Evelyne ZIRAH, Atelier Arc-en-ciel, 23 Rue de Beauvau - 54000 NANCY